La maison du Soleil, tome 1 – Taamo

Petite, Mao passait ses journées dans la famille d’Hiro, son voisin d’en face. La vie y était joyeuse et insouciante et comblait le vide qui était en elle.
Plusieurs années ont passé… Le père de Mao s’est remarié et la jeune fille se sent étrangère sous son propre toit. Hiro, lui, vit seul dans la maison familiale depuis le décès de ses parents. Il propose alors à Mao d’emménager chez lui…


Mon avis :

C’est avec curiosité que j’ai découvert le premier tome de cette série paru en janvier aux éditions Pika. A vrai dire, c’est surtout l’impression de douceur se dégageant de la couverture qui m’a fait craquer, et je me suis donc plongée dans ce nouveau manga.

Résultat de recherche d'images pour "la maison du soleil taamo"

Hiro et Mao se connaissent depuis des années. Mais, à la mort des parents d’Hiro, ils se sont éloignés. Des années plus tard, alors que Mao a du mal à trouver sa place au sein d’une famille recomposée, elle retrouve Hiro qui lui propose alors de venir s’installer chez lui.

Si l’histoire parait assez simple, je ne cache pas que j’ai beaucoup aimé la façon dont Taamo traitait les émotions de ses personnages. Mao m’a incroyablement touchée, j’ai été attristée par la situation dans laquelle se retrouve la jeune fille, mais aussi par son manque de confiance en elle et son absence de repères familiaux. Elle ressent une véritable solitude et regrette l’époque insouciante où elle pouvait « profiter » de la famille si joyeuse d’Hiro ; une famille idéale, chaleureuse et aussi douce qu’un soleil.

Résultat de recherche d'images pour "la maison du soleil taamo"C’est avec beaucoup de douceur que l’auteur traite les différents thèmes abordés. Une douceur que l’on retrouve également dans les dessins. Cela crée une atmosphère vraiment paisible, et l’ambiance de cette fameuse maison familiale transparait véritablement, entre souvenirs nostalgiques et espoirs d’un avenir plus joyeux.

Je suis curieuse de voir ce que cela va donner pour la série entière. Pour l’instant, c’est mignon comme j’aime et j’ai vraiment beaucoup aimé la trame qu’installe ce premier tome malgré un petit manque d’originalité. Pour autant, la série comportera treize tomes au total, et j’avoue que je reste intriguée de voir où l’auteur va conduire son histoire. En attendant, ce premier tome fut une vraie petite bulle de délicatesse et de poésie. Un régal !


Éditions : Pika
Genre : Shojo
Nombre de tomes VO : 13 (série terminée)
Nombre de tomes VF : 1
Prix : 6.95 €

pcc

Advertisements

3 réflexions sur “La maison du Soleil, tome 1 – Taamo

  1. Pingback: Bilan livresque – Janvier 2017 | Alice Neverland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s